Mes bricolages de l’été

C’est l’été et pour certains d’entre vous, les vacances ! Vous êtes en train de profiter de votre nouvelle terrasse, de votre jardin et là… vous vous rendez compte que votre abri de jardin a pris une couleur grisâtre. Ne vous inquiétez pas, cela est tout à fait normal pour du bois en extérieur de tourner gris. Cette couche argentée s’appelle « la patine », elle se forme à la surface de votre bois sous l’effet combiné des ultraviolets du soleil et de l’humidité. Elle sert de protection naturelle au bois, mais ne change en rien la structure du matériau !

Un bois gris reste le même bois qu’au départ, il a juste changé de couleur. Ce phénomène arrive régulièrement quand le bois n’a pas été bien protégé ou pas assez bien choisi. En effet certains bois, un peu onéreux, sont naturellement résistants aux ravages du temps et des intempéries. Douglas, châtaignier, mélèze, robinier, teck sont des bon exemples de bois naturellement résistants. Cependant si vous choisissez un bois plus classique (et moins cher) vous devrez le protéger avec les produits adéquat. Pour ces bois dit « verticaux » (à la différence des escaliers et terrasses qui sont des bois « horizontaux ») vous aurez le choix entre les huiles et les lasures. La différence entre ces deux produits se trouve dans la finition : vous aurez avec l’huile un effet « bois mouillé » ou bien mat, et avec la lasure un effet plutôt satiné. Certains vante la qualité de l’un plutôt que de l’autre, mais ils ont tous deux leurs avantages et leurs inconvénients, à vous de choisir ! La première étape pour la protection de votre bois extérieur consiste à le préparer : poncez-le afin d’enlever toutes les impuretés. Procédez par la suite à un brossage rapide afin d’enlever toutes les poussières déposées par le ponçage. Vous pouvez également utiliser un nettoyant adapté ou un éclaircisseur si vous trouvez que votre bois est un peu noirâtre. Une fois cette étape réalisée, il ne vous reste plus qu’à enduire votre abri au pinceau ou au rouleau avec la lasure ou l’huile choisie, toujours dans le sens des fibres du bois. (Plusieurs couches sont nécessaires en fonction du produit, avec ponçage entre chaque.) Laissez bien séchez et voilà ! Petit conseil : vérifiez que votre bois est traité contre les champignons et insectes, si ce n’est pas le cas, appliquez un produit adapté avant la lasure ou l’huile. Si toutes fois vous n’aviez pas effectué ce type de traitement lors de la construction de votre abri, rien n’est perdu ! Il est toujours temps de s’y mettre et de redonner une belle couleur naturelle au bois. Vous allez avoir du boulot. Pour enlever la couche grisâtre de votre bois, la solution la plus simple reste le décapant. Evitez cependant de l’appliquer au soleil ou au courant d’air, il risquerait de se figer. Laissez- le agir puis grattez pour enlever la couche de patine. Pour la suite, suivez les étapes décrites plus haut, comme si votre bois était neuf tous simplement. N’oubliez pas qu’un abri de jardin s’entretien ! Ne faites pas la même erreur, remettez une petite couche de ponçage puis d’huile ou de lasure de temps en temps pour conserver la couleur naturelle de votre bois et pour éviter qu’il ne s’abîme. Référez-vous à l’emballage du produit pour connaître la fréquence de l’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *